Renseignements concernant l’examen de qualification provinciale

CHARPENTIER-MENUISIER

L’examen

Vous voici arrivé à la dernière étape du cheminement qui conduit à l’obtention de la reconnaissance de votre qualification professionnelle. Il s’agit de l’examen de qualification provinciale.

Information sur l’examen

Vous avez complété vos périodes d’apprentissage et êtes prêt à passer cet examen. Rappelons que ce dernier vise essentiellement à valider la compétence que vous avez acquise dans votre métier sur les chantiers.

Cet examen se présente sous forme de questions à choix multiple et il est disponible en version française et anglaise.

Les questions de l’examen intègrent tant le système de mesure impérial que le système de mesure métrique.

Le temps alloué à l’examen est de 180 minutes. L’examen comporte 61 questions et chaque question compte pour un point. Le taux de réussite exigé pour la section 1 est de 60 %. Le taux de réussite exigé pour l’ensemble des sections 2 à 6 est de 55 %.

Le matériel fourni vous servant à passer l’examen comprend une calculatrice, un crayon, un cahier de plans et un cahier d’examen. Aucun autre matériel ou document n’est autorisé durant l’examen.

Les résultats

Les résultats sont transmis dans les 14 jours qui suit la passation de l’examen. Si vous l’avez réussi et que vous êtes de l’industrie, un certificat de compétence-compagnon vous sera automatiquement émis. Si vous êtes hors construction, un avis attestant la réussite de votre examen vous parviendra.

En cas d’échec, vous serez avisé par écrit des conditions de reprise et du moment où vous pourrez vous réinscrire à l’examen.

La préparation à l’examen

Vos chances de réussite sont proportionnelles aux compétences que vous aurez développées au cours de votre apprentissage en chantier. Si vous êtes de l’industrie, des activités de perfectionnement dans votre métier peuvent aussi vous être offertes. Pour les connaître, consultez le site Internet de la CCQ (www.ccq.org) ou encore utilisez la ligne Info perfectionnement au 1 888 902-2222; ou encore, adressez-vous à notre bureau régional le plus proche.

Les pièces d’identité

Afin d’établir clairement votre identité, deux pièces d’identité officielles vous seront demandées lors de la séance d’examen, dont l’une avec photo, et ce, parmi les pièces d’identité suivantes : passeport; permis de conduire (canadien); carte d’assurance-maladie (canadienne); carte d’assurance sociale du Canada; certificat ou copie d’acte de naissance délivré par le Directeur de l’état civil; certificat de compétence délivré par la CCQ. Aucune autre pièce d’identité ne sera acceptée.

Examen Charpentier-menuisier

La durée de l’examen est de 3 heures. L’examen comporte 61 questions et chacune d’entre elles vaut 1 point. Le seuil de réussite exigé est de 60 %. Le matériel fourni vous servant à passer l’examen comprend une calculatrice, un crayon, une gomme à effacer et une feuille blanche. Aucun autre matériel ou document de référence n’est autorisé durant l’examen.

Éléments de compétence pouvant faire l’objet de questions

Section 1 – Mise en place des coffrages (20 %)

  • Calculs liés à l’utilisation d’un niveau d’arpentage sur trépied
  • Utilisation de la méthode du trait carré
  • Résolution de problèmes de mathématiques liés aux travaux de coffrage: quantité de matériaux, longueur, hauteur, superficie, nombres fractionnaires
  • Caractéristiques et fonctions des composantes d’un coffrage
  • Construction de coffrages d’assises, de murs, de colonnes, de dalles et d’escaliers
  • Étapes de construction d’un coffrage
  • Interprétation des données d’un plan
  • Calculs liés à la construction de coffrages d’escalier en béton

Section 2 – Construction des charpentes de bâtiment (40 %)

  • Mise en place et fixation de poutres, de solives et de poutrelles d’un plancher
  • Résolution de problèmes de mathématiques: quantité de matériaux, règle de trois, nombres fractionnaires et unités de mesure
  • Calcul de la dimension d’un mur extérieur et de ses composantes à l’aide des données d’un plan
  • Construction d’un mur extérieur selon les normes du bâtiment
  • Construction de la charpente d’une porte ou d’une fenêtre
  • Traçage de lignes de repère
  • Construction de cloisons en colombages de bois ou de métal
  • Interprétation des données d’un plan liées à la construction d’un mur extérieur, d’une cloison ou d’un toit
  • Mise en place des fermes de toit et du support du toit
  • Calcul de la dimension des composantes d’un toit
  • Pose d’un revêtement de toit avec des bardeaux d’asphalte
  • Pose des dispositifs d’étanchéité d’un toit
  • Installation d’un escalier intérieur
  • Calculs liés à la construction d’un escalier
  • Isolation et insonorisation d’un bâtiment

Section 3 – Réalisation de la finition intérieure d’un bâtiment (20 %)

  • Caractéristiques des matériaux de pose
  • Pose de panneaux de gypse
  • Pose de plafonds décoratifs suspendus
  • Division de la surface d’un plafond selon les règles de l’art
  • Calcul de la quantité des matériaux
  • Coupe et pose des tés d’un plafond suspendu
  • Installation de portes et de fenêtres
  • Installation d’une porte de garage
  • Installation des balustres d’une balustrade d’escalier
  • Installation d’accessoires de finition d’une penderie
  • Pose d’un parquet en bois

Section 4 – Réalisation de la finition extérieure d’un bâtiment (11 %)

  • Caractéristiques des moulures de départ et de finition
  • Détermination de la longueur des moulures autour d’une ouverture
  • Étapes de pose du revêtement extérieur
  • Maniement de l’outillage approprié
  • Méthodes de pose et de fixation du revêtement extérieur

Section 5 – Installation de l’ameublement intégré (9 %)

  • Suspension et fixation des modules
  • Détermination du point de départ d’une installation
  • Résolution de problèmes liés à l’ajustement d’un module
  • Installation d’un dessus de comptoir
  • Détermination du matériel requis pour une installation
  • Reconnaissance des normes d’installation de l’ameublement intégré

Exemples de questions d’examen de qualification provinciale.

Documentation suggérée

Certains des documents suggérés peuvent être disponibles à la bibliothèque publique.

  • BOISE CASCADE ALL JOIST. Guide du concepteur, Canada, 4e éd., Montréal, Boise Cascade All Joist, 2004, 28 p.
    Tél.: 514 631-6331; téléc.: 514 631-3110.
    www.bc.com
  • CENTRE D’ÉLABORATION DES MOYENS D’ENSEIGNEMENT DU QUÉBEC (CEMEQ).
    www.cemeq.qc.ca.
    Tél.: 819 822-6886 ; téléc.: 819 822-6892.
  • CGC INC.
    Marketing, 350 Burnhamthorpe Road West, 5th Floor, Mississauga, Ontario L5B 3J1.
    www.cgcinc.com
  • GARAGA INC. Guide d’installation et d’entretien, Saint-Georges, Beauce, Garaga, s.d., 34 p.
    Tél.: 418 227-2828
    Téléc.: 418 227-6282
    www.garaga.com
  • GROUPE CSA. Installation des fenêtres et des portes et des lantemeaux, Etobicoke, CSA, 1998. 63 p. (Norme A440.4-F98)
    Tél.: 514 428-2418 ou 1 800 463-6727
    Téléc.: 514 694-5001
    www.csa-intl.org
  • PRODUITS MÉTALLIQUES BAILEY LTÉE.
    • Bailey Steel Stud, Trims and Accessories for dry wall construction, Concord, Ontario, PMB, s.d., 8 p. (En anglais seulement)
    • Bailey Suspended Ceiling Systems, Concord, Ontario, PMB, s.d., 14 p. (En anglais seulement)
      www.bmp-group.com.
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE D’HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT (SCHL).
    • Construction de maison à ossature de bois – Canada par John Burrows, Ottawa, SCHL, 2005, 434 p. (Publication #61199).
    • Solution de construction: recueil de solutions à l’intention des constructeurs et rénovateurs, Ottawa, SCHL, 2004, 275 p.
      (Publication #61137)
      SCHL: Tél.: 1 800 668-2642; téléc.: 1 800 245-9274.
      www.cmhc-schl.gc.ca

 


 

Examen Poseur de systèmes intérieurs

La durée de l’examen est de 3 heures. L’examen comporte 51 questions et chacune d’entre elles vaut 1 point. Le seuil de réussite exigé est de 60 %. Le matériel fourni vous servant à passer l’examen comprend une calculatrice, un crayon, une gomme à effacer, une feuille blanche et un cahier de plans. Aucun autre matériel ou document de référence n’est autorisé durant l’examen.

Éléments de compétence pouvant faire l’objet de questions

Section 1 – Construire un mur extérieur (29 %)

  • Installer les lisses et les sablières :
    • Emplacement des lignes de repérage
    • Fixation des lisses
    • Pose de matériaux d’isolation
    • Précautions à prendre
  • Installer les colombages :
    • Ouverture entre les colombages
    • Ouverture entre les linteaux
    • Ouverture dans un mur
    • Construction d’un coin
    • Solidification d’un mur
    • Méthode de pose des matériaux
    • Lecture de plans
  • Poser les matériaux de revêtement :
    • Solins d’arrêt
    • Méthode de pose des matériaux
  • Poser les matériaux d’isolation thermique et d’étanchéité :
    • Méthode de pose des matériaux
  • Ériger un mur :
    • Ordre de pose des matériaux
    • Lecture de plans
    • Pièces de quincaillerie

Section 2 – Construire une cloison (42 %)

  • Installer les lisses et les sablières :
    • Dispositifs d’ancrage
    • Méthode de pose des matériaux
    • Lecture de plans
  • Installer les montants :
    • Espacement entre les lisses
    • Méthode d’équerrage de surface
    • Construction d’un coin
    • Installation des montants
    • Méthode de pose : joints d’expansion, raidisseurs, barres résilientes, panneaux de gypse
    • Soufflage d’un mur
    • Résistance au feu d’une structure d’acier
    • Actions à poser pour contourner un obstacle
  • Ériger les parois de puits :
    • Construction d’un puit mécanique résistant au feu
  • Poser les matériaux d’insonorisation :
    • Utilité des matériaux
    • Méthode de pose des matériaux
  • Poser les matériaux de recouvrement :
    • Méthode de pose des matériaux
    • Pièces de quincaillerie
  • Respecter les règles de santé et de sécurité :
    • Protection individuelle
    • Protection collective

Section 3 – Installer un plafond suspendu (29 %)

  • Déterminer un plan de pose :
    • Lecture de plans
  • Installer le matériel et les moulures de suspension :
    • Matériel de finition
    • Précautions à prendre
    • Suspension du matériel de l’ossature d’un plafond en gypse
    • Actions à poser pour contourner un obstacle
    • Pose d’un plafond acoustique en tuiles
    • Poses des tés
  • Poser des tuiles acoustiques :
    • Ordre d’exécution des travaux
    • Lecture de plan
  • Pose des panneaux de gypse :
    • Méthode de pose des matériaux

Exemples de questions d’examen de qualification provinciale.

Documentation suggérée

Certains des documents suggérés peuvent être disponibles à la bibliothèque publique.

  • ASSOCIATION OF THE WALL AND CEILING INDUSTRY (AWCI). Cette association publie divers ouvrages. Pour en consulter la liste : http://store.awci.org/cgi-bin/awci.
  • COMPAGNIE DU GYSPE DU CANADA (CGC). Manuel de construction de CGC, Mississauga (Ontario), CGC, 2004, 550 p.
    Chaque chapitre de ce document est aussi accessible :http://www.usg.com/content/usgcom/fr_CA_east.html.
    Cette compagnie publie plusieurs documents gratuits.
    CGC inc. CGC inc. Marketing, 350 Burnhamthorpe Road West, 5th Floor, Mississauga, Ontario L5B 3J1.
    Tél. : 905 803-5600; sans frais : 1 800 565-6607; Service à la clientèle : 1 800 387-2690.
    Téléc. : 905 803-5688
  • LES PRODUITS MÉTALLIQUES BAILEY LTÉE. Wall and Ceiling Systems, Mont-Royal : Bailey, s.d., 1v. (cahier à anneaux).
    Note : Presque toutes les brochures dans le cahier à anneaux sont en français.
    Les Produits métalliques Bailey Ltée,
    Tél. : 514 735-3455 ou 1 800 263-3455
    Téléc. : 514 735-5052
    Courriel sales@bmp-group.com
    www.bmp-group.com
  • STAHL, Allan, Ceiling Systems Handbook, St. Charles, Illinois : CISCA, c1996, 2202 1 v.
    CISCA, 405 Illinois Avenue, 2B, St. Charles, Il 60174 U.S.A.
    Tél. : 630 584-1919; télec. : 630 584-2003
    www.cisca.org
  • CISCA, 405 Illioins Avenue, 2B, St-Cahrles, Il 60174 U.S.A.
    Tél : 630 584-1919 ;
    Télec. : 630 584-2003
    www.cisca.org

 


 

Examen Poseur de revêtements souples

Le temps alloué pour passer l’examen est de 3 heures. L’examen comporte 51 questions et chacune d’entre elles vaut 1 point. Le seuil de réussite exigé est de 60 %. Le matériel nécessaire pour passer l’examen vous est fourni. Il comprend : un crayon, une feuille blanche, une calculatrice et une gomme à effacer et un cahier de plans. Aucun autre matériel ou document de référence n’est autorisé à l’examen.

Éléments de compétence pouvant faire l’objet de questions

Section 1

Préparation des surfaces (20 %)

  • Règles de santé et sécurité
  • Retrait du revêtement existant
  • Préparation des surfaces (de bois, de béton, neuves ou déjà recouvertes)

Section 2

Pose et réparation d’un tapis (35 %)

  • Tapis collé, en rouleau et en carreau :
    • Vérification du matériel
    • Préparation du chantier
    • Pose du sous-tapis
    • Mise en place du tapis en rouleau
    • Mise en place du tapis en carreaux
    • Finition
    • Pose du tapis collé dans un escalier
    • Vérification de la qualité de la pose
    • Réparation d’un tapis collé déjà installé
  • Tapis accroché :
    • Installation des bandes à griffe
    • Pose du sous-tapis
    • Mise en place du tapis
    • Finition
    • Pose du tapis accroché dans un escalier
    • Vérification de la qualité de la pose
    • Réparation d’un tapis accroché déjà installé

Section 3

Pose et réparation d’un revêtement autre que tapis (45 %)

  • Revêtement résilient, en rouleaux ou en carreaux (vinyle, caoutchouc, linoléum, etc.) :
    • Préparation du chantier
    • Installation du revêtement (incluant les installations sportives)
    • Collage du revêtement
    • Finition
    • Vérification de la qualité de la pose
    • Réparation d’un revêtement résilient déjà installé.
  • Revêtement de gazon synthétique :
    • Préparation du chantier
    • Mise en place du gazon synthétique
    • Installation des lignes, des chiffres et des logos
    • Fixation au sol du périmètre du terrain
    • Remplissage du terrain
    • Finition
    • Réparation d’un revêtement en gazon synthétique déjà installé

Exemples de questions d’examen de qualification provinciale

Documentation suggérée

Certains des documents suggérés peuvent être disponibles à la bibliothèque publique.

  • ARMSTRONG WORLD INDUSTRIES, www.armstrong.com/commflram/can1/cf/ca (décembre 2012)
  • CARPET AND RUG INSTITUTE, CRI Carpet Installation Standard 2011, www.carpet-rug.org,
    Note : Cette publication est disponible en anglais seulement
  • MANNINGTON, 2010 Professional Installation Handbook, www.mannington.com
    Note : Cette publication est disponible en anglais seulement.
  • TARKETT INC., www.tarkett.com (décembre 2012),
    Note : Cette publication est disponible en anglais seulement.

 


 

Examen Parqueteur-sableur

La durée de l’examen est de 3 heures. L’examen comporte 51 questions et chacune d’entre elles vaut 1 point. Le seuil de réussite exigé est de 60 %. Le matériel fourni vous servant à passer l’examen comprend un crayon, une calculatrice, une feuille blanche et une gomme à effacer. Aucun autre matériel ou document de référence n’est autorisé à l’examen.

Éléments de compétence pouvant faire l’objet de questions

Section 1 – Organisation du travail (15 %)

  • Organisation du travail
  • Connaissance des caractéristiques des produits
  • Mesure du taux d’humidité relative
  • Identification du point de départ
  • Calcul des quantités de matériaux nécessaires
  • Mesure du taux d’humidité du bois
  • Fonctionnement et entretien de l’équipement
  • Conditions d’entreposage de la machinerie et des matériaux
  • Disposition de de la machinerie et des matériaux
  • Utilisation des équipements personnels de protection
  • Application des règles de sécurité relatives aux produits et outils utilisés

Section 2 – Installation de parquets de bois ou de matériaux composites (35 %)

  • Détermination du sens des solives
  • Mesure du taux d’humidité du sous-plancher
  • Vérification de la qualité du sous-plancher
  • Préparation de l’aire de travail
  • Nivelage du plancher
  • Installation d’un pare-vapeur
  • Installation d’une membrane insonorisante
  • Traçage d’une ligne de référence
  • Installation de lattes de bois
  • Installation de parqueterie
  • Installation de parquets d’ingénierie
  • Installation de parquets flottants
  • Application de la colle
  • Installation des moulures et des boiseries
  • Choix d’une méthode d’installation

Section 3 – Finition d’un parquet de bois ou de matériaux composites (35 %)

  • Ponçage d’un parquet de bois
  • Choix du papier abrasif
  • Identification de l’outillage approprié
  • Utilisation des différents types de ponceuses
  • Préparation et application du bouche-pore
  • Ponçage des escaliers
  • Préparation d’une surface à teindre, à huiler ou à vernir
  • Application de teinture sur un parquet
  • Application d’huile sur un parquet
  • Application de vernis sur un parquet
  • Caractéristiques des produits de finition et leur utilisation

Section 4 – Réparation d’un parquet de bois ou de matériaux composites (15 %)

  • Distinction des facteurs de détérioration d’un parquet
  • Identification de la cause du problème
  • Identification de solutions possibles
  • Application de la technique appropriée pour ajuster, réparer ou remplacer l’élément défectueux

Exemples de questions d’examen de qualification provinciale.

Documentation suggérée

Certains des documents suggérés peuvent être disponibles à la bibliothèque publique.

  • ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS DE LA CONSTRUCTION ET DE L’HABITATION DU QUÉBEC (APCHQ). L’abc des planchers de bois franc dans le secteur résidentiel, Anjou, APCHQ, 2010, 3e édition, 223 p.
    Tél. : 514 353-9960 ou 1 800 468-8160, poste 257
    Téléc. : 514 352-5259
  • JEFFRIES, DENNIS. The flooring handbook: the complete guide to choosing and installing floors, Toronto, Firefly Books, 2004, 144 p. (en anglais seulement)
  • PETERSON, CHARLES. Wood flooring: a complete guide to layout, installation & finishing, Newtown, CT, Taunton Press, c2010, 330 p. : col. ill. (en anglais seulement)
  • CENTRE D’ÉLABORATION DES MOYENS D’ENSEIGNEMENT DU QUÉBEC (CEMEQ). Finition intérieure, Sherbrooke, CEMEQ, 2011, 188 p. (Charpenterie-menuiserie ; compétence 17).
    www.cemeq.qc.ca
    commande@cemeq.qc.ca
    Tel.: 819 822-6886, poste 221
    Fax: 819 822-6892
  • ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS DE LA CONSTRUCTION ET DE L’HABITATION DU QUÉBEC (APCHQ). Finition intérieure, Anjou, APCHQ, 2011, 440 p. (Charpenterie-menuiserie ; compétence 17).
    Tel.: 514 353-9960
    1 800 468-8160, poste 257
    Fax: 514 352-5259
  • ALLIMAN, CHIP. The do-it-yourself guide to hardwood flooring: everything you need to know to install, sand, and finish hardwood flooring, Colorado Springs, Colo., c2009, 86 p. (en anglais seulement)
  • ALLIMAN, CHIP. The do-it-yourself guide to hardwood flooring II, pre-finished: everything you need to know to select, prep, and install pre-finished hardwood flooring, Colorado Springs, Colo., c2009, 70 p. (en anglais seulement)
  • ALLIMAN, CHIP. The complete guide to becoming a successful hardwood flooring contractor, Colorado Springs, Colo., c2009, 94 p. (en anglais seulement)

 


 

Examen Poseur de fondations profondes

Le temps alloué pour passer l’examen est de 3 heures. L’examen comporte 51 questions et chacune d’entre elles vaut 1 point. Le seuil de réussite exigé est de 60 %. Le matériel nécessaire pour passer l’examen vous est fourni. Il comprend : un crayon, une feuille blanche, une calculatrice, une règle et une gomme à effacer. Aucun autre matériel ou document de référence n’est autorisé à l’examen.

Éléments de compétence pouvant faire l’objet de questions

Section 1- Organisation du travail (42 %)

  • Préparer le travail :
    • Interprétation de données sur les plans d’atelier
    • Localisation des emplacements
    • Sélection des matériaux et équipements
    • Vérification des rapports de fouilles et de localisation des services
    • Installation de repères de localisation
    • Vérification et entretien des équipements
    • Manutention des pièces et des équipements
    • Prévention des risques à la santé et à la sécurité sur un chantier de construction
  • Communiquer en situation de travail :
    • Signalisation manuelle des manœuvres au grutier
    • Transmission de consignes au soudeur
  • Installer les appareils d’enfoncement sur la grue :
    • Raccordement de la jumelle
    • Installation des câbles et des accessoires de sécurité sur la grue
    • Sélection du chapeau de fonçage
    • Installation du chapeau de fonçage et du marteau
    • Installation du pied de la jumelle
    • Installation du vibrofonceur

Section 2- Techniques d’enfoncement de pieux (30 %)

  • Mettre en place des pieux soldats et des étançons pour excavations profondes :
    • Détermination des lieux d’enfoncement des pieux soldats
    • Vérification de la verticalité, du déplacement, de la profondeur et du refus de l’enfoncement des pieux soldats
    • Soudage et oxycoupage
    • Étançonnement de l’ouvrage de pieux soldats
  • Mettre en place différents types de pieux :
    • Méthode d’enfoncement de pieux profilés en H, de pieux tubés, de pieux forés, de pieux à base élargie, de pieux en béton précontraint, de pieux vissés
    • Vérification de la verticalité, du déplacement, de la profondeur et du refus de l’enfoncement des divers pieux

Section 3 – Ouvrages de soutènement (28 %)

  • Réaliser des murs de soutènement en palplanches :
    • Fabrication et assemblage d’un gabarit de fonçage
    • Installation du gabarit de fonçage
    • Enfilage des palplanches
    • Fonçage des palplanches
    • Vérification de l’étanchement d’un ouvrage en palplanches
    • Stabilisation des palplanches
    • Méthode d’extraction des palplanches
  • Mettre en place une paroi moulée :
    • Coffrage des murs guides
    • Vérification du bétonnage des murs guides
    • Vérification de la benne et du système de rétention
    • Guidage de l’insertion de la benne
    • Vérification de la verticalité de l’insertion
    • Insertion de bentonite dans l’excavation
    • Préparation de l’emboîture
    • Vérification du nettoyage de l’excavation
    • Installation du tube joint ou du joint plat
    • Insertion de la cage d’armature
    • Installation des trémies pour le bétonnage
    • Méthode d’extraction des tubes joints

Exemples de questions d’examen de qualification provinciale.

Documentation suggérée

Certains des documents suggérés peuvent être disponibles à la bibliothèque publique.

  • ASSOCIATION PARITAIRE POUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL, SECTEUR CONSTRUCTION
    (ASP Construction).

    • Les tranchées et les excavations. Guide de prévention, 4e édition, Anjou, ASP Construction, 2006, c1993, vii, 85 p.
    • Levage et manutention. Guide de prévention, Anjou, ASP Construction, 1994, vi, 113 p.
      www.asp-construction.org
  • CONSEIL CANADIEN DU BOIS. Pieux en bois, Ottawa,
    Conseil canadien du bois, 1993, 76 p.
    Tél. : 613 747-5544,
    Téléc. : 613 747-6264
    www.cwc.ca
  • GRÉAGE ET LEVAGE : guide de sécurité, (traduction, Marc Pelletier; collaboration Pierre Bouchard et al.;
    pour la Commission de la santé et de la sécurité du travail), Québec, Publications du Québec, 2006, 174 p.
    Publications du Québec : tél. : 1 800 463-2100
    Téléc. : 1 800 561-3479
    www.publicationsduquebec.gouv.qc.ca
  • MICHAEL TOMLINSON et JOHN WOODWARD.
    Pile design and construction practice, 5e éd., New York,
    Routledge, 2008, 551 p. (en anglais seulement)
    Tél. : 1 800 634-7064
    www.routledge.com
  • QUÉBEC (PROVINCE). Code de sécurité pour les travaux de construction,
    S-2.1, r.6, à jour au 1er février
    2011, Sainte-Foy, Éditeur officiel du Québec, 2010,
    272 p.
    Publications du Québec : tél. : 1 800 463-2100
    Téléc. : 1 800 561-3479
    www.publicationsduquebec.gouv.qc.ca

 

Examen Coffreur à béton

Le temps alloué pour passer l’examen est de 3 heures. L’examen comporte 51 questions et chacune d’entre elles vaut 1 point. Le seuil de réussite exigé est de 60 %. Le matériel nécessaire pour passer l’examen vous est fourni. Il comprend : un crayon, une feuille blanche, une calculatrice, une règle et une gomme à effacer. Aucun autre matériel ou document de référence n’est autorisé à l’examen.

Éléments de compétence pouvant faire l’objet de questions

Section 1 – Organisation du travail (20 %)

  • Planifier le travail de coffrage :
    • Interprétation de plans, de devis, de croquis et de dessins d’installation
    • Calcul de longueur d’assise
    • Détermination des types de coffrage et des composants nécessaires
    • Planification de la séquence de travail
    • Estimation des matériaux, de l’équipement et de l’outillage nécessaires
    • Calculer le volume de béton
    • Implantation de l’ouvrage
    • Techniques de manutention
    • Communication avec les grutiers et les opérateurs de pompes à béton
    • Prévention des risques liés à la santé et sécurité sur un chantier de construction
  • Finaliser l’ouvrage :
    • Vérification et ajustement des coffrages
    • Évaluation des impacts de la coulée, de la vibration, du lissage et de l’imperméabilisation du béton sur le coffrage
    • Enlignement des murs
    • Étapes de finalisation de l’ouvrage
    • Entretien et nettoyage de l’équipement

Section 2 – Empattements et fondations (35 %)

  • Ériger des coffrages d’empattements :
    • Appréciation de l’état du sol
    • Établissement du type et de la position des empattements
    • Installation des panneaux pour le coffrage d’empattement
    • Installation des guides pour l’acier d’armature
    • Mise en place de la clé
    • Installation des joints d’étanchéité
  • Ériger des coffrages de fondations et de murs de béton :
    • Assemblage des panneaux, des tirants, des étrésillons et des longerons
    • Installation des réserves dans le coffrage
    • Mise en place des faux-bâtis
    • Installation des clés de clouage
    • Pose des panneaux de dénivellation
    • Installation des étais
    • Mise en place des passerelles
    • Méthode de lignage du coffrage
    • Pose des ancrages
    • Installation des joints de coulée et d’expansion

Section 3 – Éléments de soutien, de voirie et d’aménagement (25 %)

  • Ériger des coffrages de piliers et de colonnes de béton :
    • Construction et installation des panneaux de coffrage
    • Mise en place des collets
    • Fabrication de la trappe de nettoyage
    • Assemblage des panneaux surbaissés et des chapiteaux
    • Équerrage et verticalité des panneaux de coffrage
    • Barrage et étançonnement des coffrages
  • Ériger des coffrages de chaussées, de trottoirs, de bordures sur le sol et d’autres éléments d’aménagement paysager :
    • Appréciation de l’état du sol
    • Interprétation du plan d’aménagement
    • Calcul du béton pour diverses formes géométriques
    • Assemblage des panneaux de coffrage pour des formes particulières
    • Installation des joints d’expansion
    • Prescriptions techniques pour les trottoirs

Section 4 – Dalles, poutres et escaliers (20 %)

  • Ériger des coffrages de dalles, de poutres et d’escaliers de béton :
    • Installation des supports et des échafaudages
    • Mise en place des poutrelles ou des longerons
    • Assemblage des panneaux du plancher des poutres et des contours
    • Vérification du lignage, de l’équerrage et du nivellement des panneaux
    • Assemblage des réserves
    • Installation des accessoires et des tirants
    • Mise en place des joints de coulée et d’expansion
    • Calcul de la hauteur, de la profondeur et du nombre de girons ou de contremarches pour le coffrage d’un escalier
    • Élaboration d’un gabarit pour le coffrage d’un escalier
    • Méthodes d’assemblage du coffrage de la dalle d’escalier
    • Méthodes d’assemblage du coffrage des contremarches d’un escalier
    • Normes de construction

Exemples de questions d’examen de qualification provinciale.

Documentation suggérée

Certains des documents suggérés peuvent être disponibles à la bibliothèque publique.

  • ASSOCIATION CANADIENNE DE NORMALISATION (CSA). Béton : Constituants et exécution des travaux/Méthodes d’essai et pratiques normalisées pour le béton, 11e éd., Mississauga, CS A, 2009, 604 p. (Norme A23.1-F09/A23.2-F09).
    Tél. : 514 428-2418 ou 1 800 463-6727
    Téléc. : 514 694-5001
    www.shop.csa.ca
  • ASSOCIATION PARITAIRE POUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL DU SECTEUR DE LA CONSTRUCTION (ASP Construction). Les crics et les vérins, Anjou, ASP Construction, 1995, dépliant.
  • ASSOCIATION PARITAIRE POUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TR AVAIL DU SECTEUR DE LA CONSTRUCTION (ASP Construction).
    • Les tranchées et les excavations. Guide de prévention, Anjou, ASP Construction, 2006, c1993, vii, 85 p.
    • Levage et manutention. Guide de prévention, Anjou, ASP Construction, 1994, vi, 114 p.
    www.asp-construction.org
  • CENTRE D’ÉLABORATION DES MOYENS D’ENSEIGNEMENT DU QUÉBEC (CEMEQ).
    • Alignement et nivellement, Sherbrooke, CEME Q, 2010, 126 p.
    • Coffrages d’empattements et de murs, Sherbrooke, CEME Q, 2009,    260 p.
    • Colonnes, poutres et dalles, Sherbrooke, CEME Q, 2009, 204 p.
    Tél. : 819 822-6886
    Téléc. : 819 822-6892
    www.cemeq.qc.ca
  • CODE DE CONSTRUCTION DU QUÉBEC. Chapitre 1, Bâtiment, et Code national du bâtiment, Canada 2005, modifié, Ottawa, Conseil national de recherches du Canada (CNRC), 2005, 1281 p. (2 v., f. mobiles)
    Tél. : 1 800 672-7990
    Courriel : Magasin.virtuel@nrc-cnrc.gc.ca
  • COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL DU QUÉBEC (CSST). Les échafaudages sur cadres métalliques, CSST, Montréal, 2004.
    Tél. : 1 866 302-2778
    www.csst.qc.ca
  • GRÉAGE ET LEVAGE : guide de sécurité, (traduction, Marc Pelletier ; collaboration Pierre Bouchard et al. ; pour la Commission de la santé et de la sécurité du travail), Québec, Publications du Québec, 2006, 174 p.
    Publications du Québec : tél. : 1 800 463-2100
    Téléc. : 1 800 561-3479
  • QUÉBEC (PROVINCE). Code de sécurité pour les travaux de construction,       S-2.1, r.6 : à jour au 15 juin 2010, Sainte-Foy, Éditeur officiel du Québec, 2010, 272 p.
    www.publicationsduquebec.gouv.qc.ca.
  • ASSOCIATION BÉTON QUÉBEC
    www.betonabq.org